frenchinstitutecanada.com
 frenchinstitutecanada.com

Action Stop l'EXploitation sexuelle des filles  ASEF.

 

Cette action vise à assister, au Nigéria,  de jeunes filles, victimes ou à risque d'exploitation sexuelle. 

Sensibles aux souffrances découlant de l'exploitation sexuelle de jeunes filles et soucieux des dégâts que cela cause à la dignité humaine, les porteurs de cette action se donnent pour vocation de venir en aider à ces jeunes filles. Cela, en mettant en place un plan d'actions et un programme d'activités susceptible de favoriser

-        la solidarité avec ces jeunes filles (accueil et assistance),

-        le développement de moyens de défense ( protection),

-        la diminution de la vulnérabilité et l'augmentation du pouvoir                          économique(autonomisation),

-        la conscientisation du public et la mobilisation de différentes couches              sociales contre ce phénomène (prévention).  

 

Bénéficiaires

-        Effective : entre 51 à 85 par an.

-        Description

         *        De jeunes filles âgées de 12 à 25 ans,

         *        scolarisées ou non scolarisées,

         *        décrocheuses ou en fin d'études,

         *        à risques, de par leur milieu modeste,

         *        à la recherche d'emploi,

         *        dans la rue...

 

Contexte de ce projet

En ce 21ème siècle, époque où la conscience de l'égalité, de la fraternité et de la liberté est à son plus haut niveau, les actualités ne cessent de nous interpeler sur faits divers; et notamment sur des réalités criantes qui touchent de plein fouet à nos enfants. Il s'agit, entre autres, de l'exploitation sexuelle des mineures pour des fins commerciales ou pour des plaisirs personnels. On dénombre diverses formes de cette exploitations: les abus sexuels familiaux, l’exploitation des enfants par la prostitution, mariages précoces et forcés, corruption (chantage, privilège), la traite d’enfants à des fins d’exploitation sexuelle, le tourisme sexuel, le leurre d’enfants par Internet et la pornographie juvénile.

S'agissant des mariages précoces, la problématique ne réside pas dans des unions consciemment et librement consenties entre deux adultes. Le problème se pose dans des cas des unions parfaitement officielles entre de jeunes filles avec des hommes trois, voire quatre fois leur âge. Il s'agit souvent, des adolescentes dans la précarité.Ce qui résulte en des rapports sexuels dans des situations de déséquilibre du pouvoir entre l'exploiteur et sa victime-mineure âgée souvent entre 12, 14, 16 ans, dans des situations où l'exploiteur en tirer parti à son propre profit et au détriment de celle exploitée (victime)

En voici quelques exemples rapportés dans les médias:

5ème épouse pour Jacob Zuma

En décembre 2014, certains médias prêtaient au président sud-africain, Jacob Zuma, âgé de 72 ans, l'intention de prendre une 5ème épouse beaucoup moins jeunes que lui pour l'accompagner pendant ses vieux jours. (Afrique du Sud).

Les usines à bébés (phénomènes légendaires au Nigeria).

(http://koaci.com/nigeria-nouvelle-decouverte-dune-usine-bebes-90684.html).

http://www.rtl.fr/actu/international/nigeria-demantelement-d-une-usine-a-bebes-illegale-7766236845

Boko Haram.(http://www.msn.com/fr-ca/actualites/monde/larm%c3%a9e-nig%c3%a9riane-lib%c3%a8re-200-filles-des-griffes-de-boko-haram/ar-BBiPEvq?ocid=mailsignoutmd)

Les causes de l'exploitation sexuelle de jeunes filles

D'après de nombreuses études, les causes de ce phénomène sont multiples. Il y a dans :

-        la première catégorie, la pauvreté et le besoin de survivre.

-        la deuxième catégorie, l’insuffisance d’éducation à la sexualité,                      le manque de moyens d'aller à l'école et d’informations relatives                      à des alternatives.

-        la troisième catégorie, l'influence du milieu. Soit des idées véhiculées              à travers des images que projettent les médias: télévisions,                                journaux, réseaux sociaux. Un cas exemplaire était une médiatisation             d'un mariage entre une jeune femme de 26 ans et un millionnaire                    âgé de 72 ans, soit 46 ans son aîné.

         (En savoir plus: http://www.naij.com/290058-photos-nigerian-billionaires-sweet-young- wives.html).

 Conséquences de l'exploitation sexuelle de jeunes filles

*        assujettissement à des violences physiques et émotionnelles, à                         la gratification sexuelle au profit du confort personnel.

*        échec scolaire et perte des potentialités...

*        privation de droits à l'éducation et à l'épanouissement personnel

 *       tendance au dérive social et à la vulnérabilité

 *       problèmes de santé publique liés à la transmission des infections, à un             taux élevé des risques de grossesse et d'accouchement: 2                                   facteurs responsables pour le taux élevé de mortalité chez de jeunes                 filles âgées  de 15 à 19 ans dans des pays en voie de développement.

 D'où l'ASEF, un dispositif de lutte visant à :

         -  sensibiliser de jeunes filles et leur entourage à la question                                 de l'exploitation sexuelles,

         -   leur faire prendre conscience de ce phénomène et des                                        dangers qu'il représente,

         -   amener ces jeunes filles à prendre conscience de leur                                        identité personnelle, de leurs potentialités, de leurs droits                                  fondamentaux à la liberté et à l'éducation.

         -   outiller ces jeunes filles pour qu'elles puissent, partout, se  protéger                contre ces dangers et découvrir des alternatifs de revenus, soit des                    moyens de mettre à profit leurs potentialités.

             Il s'agit, autrement dit, d'offrir un cadre pour élaborer et réaliser des                projets: personnel, social, professionnel. Enfin, des mesures ayant                    pour but de fournir des ressources nécessaires pour bâtir cette                          protection, ainsi que des moyens matériels et outils pour la                              réalisation de ces projets.

Bref, l'ASEF, c'est:

        -    encadrer à partir de l'âge de 12 ans (information et sensibilisation),  

        -    favoriser (dès 15, 16 ans) l'autonomisation pour offrir des                                 moyens de subsistance (orientation vers scolarisation,                                      formations professionnelles, création d'entreprises commerciale,                      lancement  d'entreprises artisanales... ,

      -      recherche d'emploi                     

      -      repérer, encadrer, orienter, soutenir et accompagner jusqu'à la fin .  

 

 

Contact

Téléphone : 438-882-4414

Courriel:     frenchinstitutecanada@gmail.com

Site Internet: www.frenchinstitutecanada.com

 

Contact Us

Get Social with Us

Print Print | Sitemap
© French Institute Canada - FIC / Institut Français Canada-IFC. Francise-toi. IJNADP&TGBSIJNA